Zones écologiquement sensibles

La dégradation écologique des zones côtières de Maurice étant à un stade plutôt avancé, il est crucial de mobiliser toutes les parties-prenantes, état, propriétaires, entreprises, collectivités, ONGs et citoyens vers la protection et la restauration des zones écologiquement sensibles.

L’Ile Maurice a le privilège de détenir un rapport scientifique complet et une proposition de projet de loi (ESA Bill) visant à protéger les zones sensibles, suite à un audit complet et à grande échelle sur l’ensemble du territoire effectuée par le Dr. D. S. Hammond du NWFS Consultancy. Or, les autorités n’ont jamais tiré profit de ce travail colossal effectué en 2008.

mru2025 est cosignataire d’un manifeste en faveur de l’adoption de l’ESA Bill et collabore avec l’ONG Eco-Sud, initiatrice du manifeste pour pousser les citoyens, le secteur privé et les forces vives à demander l’adaptation avant l’adoption du projet de loi. De plus, dans ses initiatives localisées mru2025 se réfère à l’étude et au relevé réalisés pour demander révisions des projets, loger des contestations en cour de justice ou demander des révocations de permis et certificats d’impacts environnementaux (EIA).

Hormis les zones écologiquement fragiles ou sensibles, la rareté des (espaces) communs à Maurice, par rapport à sa population rend toutes zones publiques sensibles. C’est en ce sens que mru2025 souhaite axer sa plaidoirie comme ses campagnes de sensibilisation en invitant les autorités, les régulateurs et les collectivités régionales à une gestion optimisée, durable et plus équitable des communs.

Documentation utile (en Anglais)

Executive summary global

Plan de gestion

Proposition de projet de loi

a
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing

Aide

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed do eiusmod tempor